Tout d'abord, ASOS (pour ceux qui ne connaissent pas) est une boutique en ligne internationale qui est principalement consacrée à la mode. On peut y retrouver des vêtements, des chaussures et des accessoires de marques ou non, qui sont parfois un peu moins chers (je dis bien parfois). Le site livre dans plus de 190 pays et le centre de distribution est situé au Royaume-Uni.

Je connais ce site depuis des années, mais je n'avais jamais eu l'occasion de commander chez eux. Pourtant, il y a un début à tout.

Plus une paire de chaussures à me mettre, il me fallait une paire de qualité très rapidement. Je ne voulais pas quelques choses qu'il allait me durer quelques semaines, mais des basket qui pourrait me durer au moins un an, voir plus. J'ai donc pensé à des converses !
Certains vont sûrement dire que ses chaussures sont un must have, la paire qu'il faut absolument avoir dans sa penderie, mais jusqu'à là, je n'en avais jamais acheté.



Je comprends d'ailleurs pourquoi tout le monde veut et doit posséder une paire, on peut les porter avec absolument tout et sont très confortables.


Revenons à la commande, j'ai donc payé (mes parents plutôt, d'ailleurs merci à eux de bien me les avoir achetées, malgré toutes les plaintes de mon père me disant que j'ai trop de chaussures, alors que c'est faux) 59 euros la paire de chaussures (qui s'élève à 65 euros en boutique), mais en prenant les frais de port pour que cela arrive en une semaine et non deux les prix étaient équivalents. Cependant, si vous ne payer pas de frais de port, c'est bien aussi, à la base, je n'en aurais pas pris si je n'avais pas autant besoin de me chausser.
J'ai reçu mon colis 2 jours en avance (wtf?) et je n'ai absolument pas compris pourquoi, mais tant mieux non ?!





Points positifs :
- Le paquet était très bien emballé, je n'ai pas compris pourquoi les chaussures n'étaient pas dans la boîte, je suppose qu'elles ont dû bouger pendant le trajet Royaume-Uni jusqu'à chez moi.
- Qualité. Les chaussures ne sont pas abîmées (heureusement) et bien blanches.
-Délai de livraison respecter (même reçu en avance).
- Bon suivi (vous recevez plusieurs mails pour vous assurer de l'envoi et de la prise en compte de votre commande).

Point négatif :
- Faire attention aux tailles, j'avais prévu le coup et avais pris une demie pointure en dessous, mais j'aurais pu facilement prendre une taille en dessous (mais elle n'était pas disponible). Ne prenez donc pas votre taille habituelle.


Je commanderais une nouvelle fois avec grand plaisir sur le site et je vous le conseille fortement.

Bleu Saphir (1h 51 minutes)
Sortie : 24 Avril 2015.

★ ★ ★ ☆ 


J'attendais avec grande impatiente la sortie du second volet de rouge rubis. J'ai tout de même remarqué à l'écran de nombreuses différences par rapport au livre que je ne citerais pas, qui sont certes, voyant, mais en aucun cas gênant. J'avais grandement apprécié le ton que prenait le 1er film, le fait qu'il ne soit pas pris au sérieux à 100%, mais qu'il y est cette touche d'humour. J'ai pu le retrouver dans Bleu Saphir avec joie. Quel plaisir pour les yeux de revoir sur l'écran l’interprète de Gideon, comment ne pas l'adorer ? Même si je dois dire qu'il m'a assez énervé quelques fois avec les actes qu'il peut commettre (qui m'avait aussi énervé dans le livre), mais il m'est impossible de le détester totalement, regarder ce bouille comment résister ? Bref, les acteurs remplissent leur rôle avec une pointe d'humour comme dans le premier volet, j'attends la sortie de Vert Émeraude avec hâte !!




Taken 3 (1h 52 minutes)
Sortie : 1 Janvier 2015.

★  ☆  

Encore un ! Et oui ! Même si les histoires sont assez répétitives et que l'on connaît la ligne rouge de l'histoire, on doit obligatoirement regarder ce dernier film, qui clôturera "taken". Quelques surprises sont tout de même au programme. Tout n'est pas aussi prévisible que ça en à l'air. Je ne suis pas particulièrement fan de ce film, mais il est regardable et est pleine d'actions. Si vous avez aimé les 2 premiers, vous apprécierez celui-ci.








La famille Bélier (1h 45 minutes)
Sortie : 7 novembre 2014.

★ ★ ★ ☆ 


Ce film qui a fait beaucoup de bruit. Il est appréciable, mais je pense en avoir eu trop d'attentes et ne pas l'avoir apprécié à sa juste valeur. Parfois trop attendre un film nous donne un goût amer quand on le regarde enfin. Cependant, cela reste un bon film avec une vraie histoire et un message à faire passer. On peut d'ailleurs entendre la voix mélodieuse de Louane, que j'ai pu connaître dans ce film. Ne suivant pas particulièrement The Voice, j'ai pu découvrir ce talent et je pense qu'elle a de l'avenir, ses chansons sont entraînantes. La famille Bélier est donc un film à regarder en famille qui vous fera passer du bon temps.




Cendrillon (1h 52 minutes)
Sortie : 6 Mars 2015.

★ ★ ★  


La redécouverte d'un conte de mon enfance. Cendrillon est un grand classique, tout le monde doivent connaître cette histoire pleine de magie. Le voir être adapté au cinéma fut une grande surprise, mais que du bonheur pour les yeux. Le casting est appréciable et le script nous fait part de dialogue magnifique. Ce que j'ai aimé, c'est que dans le film, on nous fait part du "avant", c'est-à-dire lorsque sa mère était en vie, ce que dans les Disney, nous n'avons pas la chance d'en prendre connaissance. Je ne pourrais rien dire de plus, car vous connaissez cette histoire, celle que tout le monde a pu voir dans son enfance. Maintenant, il nous reste qu'à la voir sous forme de film réaliste et je vous garantis que vous allez aimer.



Ce mois-ci, aucune grande déception. Tous, ont été de bons films et que je vous conseille (tout dépend de vos goûts).
Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo whollygirls

Nous sommes nombreuses à nous poser la fameuse question de quel maillot de bain allons-nous porter pour cet été. Et bien, aujourd'hui, j'ai décidé de vous donner quelques conseils, très théoriques, sur celui qui vous conviendraient le mieux en fonction de votre morphologie.
Cependant, le plus important reste que vous vous sentiez bien dans ce que vous portez, cela reste votre décision !




1 - Formes généreuses.
Assumer vos formes et vos rondeurs, il faut en être fière ! Osez le 2 pièces avec une culotte taille haute et un haut balconnet qui maintiendra votre poitrine et la mettra en valeur. Si vous insistez pour un maillot 1 pièce, choisissez en un avec une forme en V. Il faut éviter un maximum les motifs tels que les pois et les rayures, privilégiés les tons unis.




2 - Taille fine avec des hanches, épaules alignés et petite poitrine.
Les triangles sont à bannir pour vous, ils ne mettraient pas votre corps en valeur. Optez plutôt pour un bandeau ou balconnet (rembourrer ou push-up). Si vous avez envie d'un peu de couleur, ou de motif, ne le faites que sur le haut du maillot.

        Forever 21. 11.20 €                                                                                 Asos. 31.48 €



3 - Peu de hanche et des épaules larges.
Le maillot forme triangle est pour vous ! Il va affiner vos épaules et porter un bas avec des froufrous ou autre donnera du volume et équilibrera votre silhouette. Il faut que vous évitiez le maillot 1 pièce avec un dos nageur qui ne fera que ressortir vos épaules, prenez plutôt en un avec un décolleté en V qui va vous rendre beaucoup plus féminine.
















                       Asos. 80 €                                                               LaRedoute. 24,99 



4 - Fine avec peu de poitrine et peu de fesse.
Le bikini se nouant autour du cou ou le trikini est de rigueur, il faut dessiner, si possible, vos formes. Porter un haut rembourré ou push-up si vous en avez envie, cela peut donner du volume et un bas taille basse avec des détails comme des nœuds.

  
                  Asos. 24 €                                                                                      Forever 21. 23 €



5 - Corps musclé, ferme et taille marquée.
Vous pouvez opter pour n'importe quel maillot de bain. Vous êtes libre de vous faire plaisir.




Alors qu'allez-vous mettre cet été ?





Sortie: 11 Février 2015
Réalisateur: Sam Taylor-Johnson
Avec: Jamie Dornan, Dakota Johnson, Jennifer Eyle...
Durée: 2 heures et 5 minutes.
Genre: Erotique, Drame et Romance

Interdit aux moins de 12 ans.

L’adaptation du roman éponyme, ce film est interdit aux moins de 12 ans. L’histoire d’une romance passionnelle et sexuelle entre un jeune homme riche amateur de femmes et une étudiante vierge de 22 ans.

                                    ★ ★ ★ ☆ 



Nous y voilà enfin !
Une sortie que j'attendais depuis un moment déjà (8 mois accompagnés de l'attente de la mise en ligne d'un streaming. La frustration d'attendre encore ne pouvait plus durer, donc bim j'ai regardé le film en VO. Point positif: j'ai évité les voix françaises qui semblent être horribles.)

Les avis sur ce film sont... mitigés. J'ai été étonnée de voir toutes les critiques négatives que le film a eu en France. Cette sortie a l'air d'avoir fait beaucoup parler. Je dois dire que les avis étant très mauvais cela m'a fait un peu peur, ayant beaucoup aimé la trilogie je n'avais en aucun cas envie d'être déçu !

Le film est assez fidèle au bouquin, il n'y a rien à dire là-dessus, cependant j'ai parfois eu l'impression qu'en dehors des moments où les deux personnages se retrouvent, il ne se passait pas grand-chose. Je m'explique : Anastasia ne fait rien de ses journées ? À part les deux passages de durée minime (allez 15 secondes) qui se passe à l'université, on ne voit pas ce qu'elle fait. Certes ça n'a peut-être pas une grande utilité, mais cela aurait rendu son personnage un peu plus profond. Mais ce reproche peut aussi être fait au livre, donc cela ne touche pas vraiment l’adaptation (évidemment pour ceux qui auraient envie de se lancer dans la trilogie, je vous rassure un peu : on en sait un peu plus sur sa vie !).

J'ai apprécié le film aussi pour autre chose auquel on ne s'attend pas : l'humour. Oui, oui, vous m'avez bien comprise ! Il y a de l'humour dans ce film. Heureusement, car sans cela, le film aurait peut-être été un peu lourd avec des petites longueurs. Les petites pointes d'humour de M. Grey étaient donc les bienvenues. (Ana bourrée, c'est aussi assez drôle). Une chose m'a un peu dérangé : certaines scènes apparaissent comme un cheveu sur la soupe et c'est vraiment dommage.



Le couple Dakota/Jamie marche parfaitement bien à l'écran, ils sont plutôt bien assortie l'un à l'autre et collent bien aux personnages qui nous sont retranscrit dans le livre. 




Dakota arrive à jouer l'évolution du personnage d'Anastasia, elle réussit à la faire passer d'une jeune fille naïve et innocente à une femme qui s'affirme, mais aussi sexy et élégante tout en faisant perdre la tête au fameux Christian. 
Pour ce qui est de Jamie.. et bien... un bon M. Grey non ? Comme dans le livre, on a beaucoup de mal à cerner ce personnage, il est mystérieux, un regard de braise, mais aussi distant et froid à certains moments. Il le joue donc à la perfection, je dois dire que j'avais au départ certain doute s'il réussirait à jouer ce personnage complexe qui possèdent de nombreuses facettes. Pour moi, il a réussi très bien à incarner ce personnage !

Parlons maintenant de ce pourquoi il est connu ! LES fameuses scènes de sexe. Tout d'abord, elles correspondent à 20 minutes sur 2 heures au total, ils en parlent donc plus qu'ils n'en font. C'est avec ce timing que l'on voit vraiment que ce n'est pas seulement un film érotique, mais bel et bien une romance.
Les scènes en elles-mêmes ne sont pas si aussi dégradantes que j'aurais pensée, la réalisatrice a fait un très bon travail sur ce côté-là, on ne voit rien à part des paires de fesses par-ci, par là et des seins. Je suis plutôt rassuré sur ce point, car j'avais un peu peur qu'ils développent trop la partie sexe comme dans le livre et qu'on ne voit pas l'histoire d'amour autour de cela.

Le décor des appartements est comme je me l'imaginais, le choix des couleurs dominantes est parfait, c'est vraiment un point au niveau de la réalisation qui donne envie de regarder.

Je ne comprends pas une chose : l'interdire aux moins de 12 ans. What ? À mon avis, les personnes n'ayant pas au minimum 15 ans n'ont pas à aller voir ce film. Oui, la société à beaucoup changée, il est difficile à choquer, mais pervertir encore plus des enfants qu'ils ne le sont déjà n'est pas une bonne idée ! Certes, je ne suis pas loin de cette tranche d'âge, mais je me vois mal à 14 ans aller au cinéma pour voir un film comme celui-ci. On ne voit pas de partie génitale, ok, mais le concept n'est pas adapté pour des personnes entrant en adolescence, je suis donc plutôt du côté américain cette fois-ci (interdiction au moins de 17 ans), je préfère que des personnes soient "dégoûtées" de ne pas pouvoir aller le voir en salle et d'attendre la version en ligne, que de voir des enfants exposés à ce genre de chose. 
Les salles françaises auraient donc dû lever l'interdiction aux moins de 16 ans.

J'ai failli oublier une chose importante ! Avez-vous entendu la bande originale ? Juste WOW !  Les musiques sont fantastiques (oui, j'ai en ce moment même toutes les chansons sur mon téléphone portable. Accro ? Pas du tout.). C'est vraiment un énorme point positif. Sans bonne musique, un film peut vraiment perdre de son intensité et cela aurait été dommage. Sans compter que dans la trilogie la musique a une place assez importante.


En conclusion, un film à voir si notre âge est adapté, on passe vraiment un bon moment devant notre écran. La musique est superbe. Cela me donne envie de me replonger dans les livres.


Je viens aujourd'hui vous parlez d'une série que j'ai découverte récemment. Rares sont les personnes à en avoir entendu parler. In the flesh ? Vous connaissez ? J'en doute, car cette mini-série fait très peu de bruit sur la toile, mais elle détient pourtant un concept assez original.


Créer par: Dominic Mitchell
Diffusion: 2013-2014.
Nationalité: Britannique.

Genre: Drame, Science-fiction.
Acteurs: Luke Newberry, Emily Bevan, David Walmsley...

Durée épisode: environ 50 minutes.

1ère saison de 3 épisodes
2ème saison de 6 épisodes.



On ne compte plus le nombre de série dont le sujet principal sont les zombies. Mais des zombies en réinsertion ? Jamais entendu parler !

Le début de cette première saison se déroule après la résurrection, les zombies ont été, pour la plupart, admit dans un centre de "désintox" où ils reçoivent un traitement afin de limiter l'effet du syndrome de mort partielle afin de pouvoir envisager une réinsertion dans la société.

Nous suivons la vie de Kieren Walker, un adolescent de 17 ans qui s'est donné la mort, mais que la résurrection a ramené à la "vie".
Cette série mérite vraiment d'être reconnu, je vous conseille vivement d'aller jeter un léger coup-d’œil si vous avez un peu de temps. Elle peut vous apporter un nouveau point de vue sur les morts-vivants, on se sépare un peu plus du côté gore et mangeur de cerveau. 

Dans In the flesh on change complètement d'ambiance, elle est plutôt concentré sur la facette dramatique des faits, on nous montre l'aspect politique que cela peut engendrer au sain de la société, la difficulté d'accepter les différences quand une communauté est fermée. On aborde aussi un côté psychologique avec le personnage de Kieren où son mal-être est clairement exposé, on apprend à comprendre son comportement et sa façon de penser.
Avec ce personnage ça passe ou ça casse. Soit on le trouve d'un ennui mortel ou alors, on réussit à s'y attacher.


Je ne suis qu'au début de la saison 2, mais j'ai directement accroché au bout de quoi ? 20 minutes de visionnage ? Je vous le dis: foncer !


On est enfin en décembre ! Noël n'est plus que dans quelques semaines maintenant et pour cette période que tout le monde adore, j'ai décidé de vous proposer une liste de films qui abordent ou qui rentrent dans ce thème. Après tout, qui n'aime pas s'engouffrer dans une couverture avec un bon petit chocolat chaud devant une comédie ou bien un bon dessin animé ?


Ces films sont plutôt connus (ils ne sont pas forcément très récent je l’avoue, je considère que je n'ai même plus à les présenter, mais bon peut-être que certaines personnes vivent au fond d'une grotte écartés du monde. Pour ma part, ce sont les films que je regarde presque tous les ans dans les environs de noël, donc vous pouvez les voir et les revoir à volonté.




Le grinch
Sortie: 2000.
Réalisateur: Ron Howard
Genre: Comédie.

Le Grinch est un croque-mitaine de poils verts qui arbore un sourire élastique jusqu'aux oreilles. Misanthrope exilé, il vit depuis 53 ans dans une grotte sur le mont Crumpit avec son chien Max. Il se nourrit de jus de laitue, d'huile de castor et de lait tourné, et a un cœur trois fois trop petit pour aimer qui que ce soit. Recueilli par deux charmantes vieilles dames, le Grinch aurait aimé avoir une enfance et une scolarité normale, avoir des copains et flirter avec la gentille Martha qui le couvait d'un œil tendre. Mais les petits Whos se comportèrent si cruellement avec lui qu'ils le contraignirent à l'exil. C'est ainsi que le Grinch devint un ermite grognon et un farceur détestant Noël et tout ce qui va avec. Surtout le noël des habitants de whoville, en bas, dans la vallée, Leurs préparatifs pour les fêtes et leurs chants mélodieux l'ont toujours contrarié au plus haut point. Il est allergique à toute cette joie qui "mane de cette petite ville. Mais une petite fille, Cindy Lou, souhaiterait en savoir plus sur celui qu'on présente partout comme un monstre. Pour ce faire, elle gravit courageusement le Mont Crumpit et s'en va frapper à la porte du Grinch.



Niko le petit renne.
Sortie: 2008
Réalisateur: Michal Hegner et Kari Juusonen.
Genre: Animation.

Niko est un petit renne qui habite dans a Vallée des rennes en compagnie de sa mère. il n'a jamais vu son père, qui fait partie de la légendaire brigade du père Noël composée des rennes qui tirent le traîneau collant du père de Niko. Niko s'entraîne sans cesse à voler, ans l'espoir de rejoindre un jour son père, mais ses efforts sont d'abord infructueux. Il décide finalement de partir à la recherche de son père, accompagné par son ami, un écureuil volant nommé Julius. Tous deux, grâce à l'aide de la belette Wilma, parviennent jusqu'à la région lointaine où s’élèvent les Montagnes du Père Noel. Mais ils ont alors affaire à une bande de loups dont le chef, Loucifer, ambitionne rien de moins que de remplacer le père Noël



Maman, j'ai raté l'avion.

Sortie: 1990
Réalisateur: Chris Columbus
Genre: Comédie.

La famille McCallister s'embarque pour Paris pour y passer les fêtes de Noel. Seulement voilà: à bord de l'avion, Peter Et Kate McCallister s’aperçoivent qu'ils ont laissé chez le plus jeune de leurs fils: Kevin, âgé de seulement 8 ans, principalement tourmenté par ses frères et sœurs mais aussi chétif, insouciant, effrayé (particulièrement par son voisin mystérieux Père Marley), mais aussi intelligent et débrouillard.


Love Actually
Sortie: 2003
Réalisateur: Richard Curtis
Genre: Comédie Sentimentale.

Le destin de plusieurs personnes: une rock-star hasbeen sur le retour et son manager; un couple récemment marié et leurs ami amoureux de la mariée; un écrivain qui vient d'être trompé par sa petite amie et qui fait la rencontre de son employée de maison portugaise; un autre couple et la secrétaire du mari; le Premier ministre et sa jeune collaboratrice; un enfant, amoureux d'une jeune fille de son école et son beau-père, veuf, qui lui donne des conseils; une employée tiraillée entre son frère autiste et l'amour qu'elle ressent pour un collège; un jeune à la conquête de l’Amérique pour trouver des filles et des comédiens sur fond de Noël: c'est une histoire d'amour, de sentiments et d'humour.



L'étrange Noël de Mr. Jack.
Sortie: 1993 
Réalisateur: Henry Selick
Genre: Animation


Jack Skellington, un épouvantail squelettique surnommée "le Roi des citrouilles", vit dans la ville d'Halloween. En tant que maître de l'épouvante, Jack occupe ses journées à préparer la prochaine fête d'Halloween. Mais le terrible épouvantail, lassé de cette vie répétitive et monotone, décide de partir. C'est alors qu'il découvre la ville de Noël. Après cette aventure, il revient chez lui, avec une idée originale en tête: et si cette année, c'étaient les habitants de la ville d'Halloween qui allaient fêter Noël.

Sortie: 19 novembre 2014
Réalisateur: Francis Lawrence
Avec: Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hensworth,Woody Harreslon...
Durée: 2 heures et 3 minutes.

Katniss Everdeen s’est réfugiée dans le District 13 après avoir détruit à jamais l’arène et les Jeux. Sous le commandement de la Présidente Coin, chef du district, et suivant les conseils de ses amis en qui elle a toute confiance, Katniss déploie ses ailes pour devenir le symbole de la rébellion. Elle va se battre pour sauver Peeta et libérer le pays tout entier, à qui son courage a redonné espoir.



Mon avis:
Le film le plus attendu de l'année 2014. Être à la hauteur des deux premiers volets était un pari risqué.
Le film reprend dans le District 13 où on y retrouve Katniss. Le district 12 n'existe définitivement plus et Peeta a été emprisonner.
On découvre le 13, son organisation et sa présidente, Coin. On suit la mise en place des nombreux spots de propagande qui seront par la suite utilisés afin d'interrompre les programmes diffusés par Snow.
Il ne leur manque donc plus qu'une seule chose pour que cela soit un plan parfait: la contribution du geai moqueur.
Katniss est fidèle à elle-même, son caractère ne change pas, à une exception près: elle développe une inquiétude immense pour Peeta, j'ai eu l'impression qu'elle pensait beaucoup plus à lui.


J'ai vu dans de nombreuses critiques de spectateurs qu'ils était fortement déçus du film. Pour cause ? Le manque d'action. J'ai donc une petite question à ce sujet: Avez-vous lu le livre ?

Je ne m'attendais en aucun cas à la présence d'action dans cet opus, dans le livre cela ne démarre vraiment qu'à partir de la 2ème voir 3ème parties. Le film est donc une superbe adaptation, il est entièrement fidèle au livre.
J'ai noté quelques changements dans le scénario, qui n'ont pas vraiment d'importance, voir inutile. Une chose m'a sauté aux yeux dès l'instant où je l'ai vu. Avez-vous remarqué que le chat n'est pas le même que dans le premier film ?

Au niveau des personnages, Effie est présente dans la première partie, alors qu’elle ne le devrait pas (selon le livre). Bonne idée ?
Et bien, je trouve que c'est plutôt une chose positive, car elle apporte au film une touche d'humour qui manquerait en son absence. C'est un personnage authentique qui ne pouvait donc pas manquer à l'appel.

Parlons Peeta !
J'applaudis la prestation du fabuleux Josh Hutcherson pour avoir très bien joué cette nouvelle facette de Peeta (oui, c'est un peu un des mes acteurs préférés donc je ne vais pas lui cracher dessus). j'attendais son changement de personnalité avec impatience ! Je dois dire que sa dégradation m'a fait un petit pincement au cœur (étant mon personnage chouchou ça se comprend non ?), le voir aussi mal en point, aussi violent et hors de contrôle. J'imaginais les scènes en sa présence exactement comme elles ont été retranscrite. Les scènes des interviews sont touchante, on retrouve pour quelques secondes le Peeta qu'on aime tant: sensible, effrayé, mais courageux.
Le côté relation amoureuse est moins exploitée que dans les deux premiers pour laisser place au côté politique et psychologique de l'histoire, ce qui n'est pas plus mal. On se concentre davantage sur les rassemblements et soulèvements des districts, de la mise en place de la révolution.


En conclusion cette transition est bien réussie, j'ai été convaincu. Un super casting qui nous montre de nouvelles têtes, de nouveaux acteurs qui jouent leurs rôles à la perfection.
L’émotion est présente. Les personnages ont encore évolué.
Nous n'avons donc plus qu'à attendre le grand final qui clôturera la trilogie. Armons-nous d'une grande patience pour pouvoir voir à l'écran les deniers moments de l'histoire des Hunger Games.