In the flesh: une série innovante ?

Je viens aujourd'hui vous parlez d'une série que j'ai découverte récemment. Rares sont les personnes à en avoir entendu parler. In the flesh ? Vous connaissez ? J'en doute, car cette mini-série fait très peu de bruit sur la toile, mais elle détient pourtant un concept assez original.


Créer par: Dominic Mitchell
Diffusion: 2013-2014.
Nationalité: Britannique.

Genre: Drame, Science-fiction.
Acteurs: Luke Newberry, Emily Bevan, David Walmsley...

Durée épisode: environ 50 minutes.

1ère saison de 3 épisodes
2ème saison de 6 épisodes.



On ne compte plus le nombre de série dont le sujet principal sont les zombies. Mais des zombies en réinsertion ? Jamais entendu parler !

Le début de cette première saison se déroule après la résurrection, les zombies ont été, pour la plupart, admit dans un centre de "désintox" où ils reçoivent un traitement afin de limiter l'effet du syndrome de mort partielle afin de pouvoir envisager une réinsertion dans la société.

Nous suivons la vie de Kieren Walker, un adolescent de 17 ans qui s'est donné la mort, mais que la résurrection a ramené à la "vie".
Cette série mérite vraiment d'être reconnu, je vous conseille vivement d'aller jeter un léger coup-d’œil si vous avez un peu de temps. Elle peut vous apporter un nouveau point de vue sur les morts-vivants, on se sépare un peu plus du côté gore et mangeur de cerveau. 

Dans In the flesh on change complètement d'ambiance, elle est plutôt concentré sur la facette dramatique des faits, on nous montre l'aspect politique que cela peut engendrer au sain de la société, la difficulté d'accepter les différences quand une communauté est fermée. On aborde aussi un côté psychologique avec le personnage de Kieren où son mal-être est clairement exposé, on apprend à comprendre son comportement et sa façon de penser.
Avec ce personnage ça passe ou ça casse. Soit on le trouve d'un ennui mortel ou alors, on réussit à s'y attacher.


Je ne suis qu'au début de la saison 2, mais j'ai directement accroché au bout de quoi ? 20 minutes de visionnage ? Je vous le dis: foncer !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Prénom :
Adresse web (facultatif) :
Votre message: